La plus grande aventure de l’humanité : les secrets du programme Apollo


Diffusé le 17.7.2019 à 20:15 sur ZDFinfo

Diffusion: Mercredi, Juliet 17, 20:15 ZDF info

Un film de zb Media pour ZDF. Produit en 2016 (43 min.)

Scénario et réalisation : Peter Kocyla, Stephan Bleek
Caméra : Wanja Nolte
Montage : Wanja Nolte

Avec Ulrich Walter, Helmuth Trischler, Peter Sartorius et autres.

Le programme Apollo et son contexte

Le programme Apollo était un projet spatial des Etats-Unis. C’était la première fois que des gens allaient sur la lune. “C’est un petit pas pour un homme, un grand saut pour l’humanité “, écrivait l’astronaute Neil Armstrong le 20 juillet 1969, lorsqu’il grimpe de la tête du ferry lunaire “Eagle” et entre sur le plancher lunaire.

Le programme Apollo a été mené par la National Aeronautics and Space Administration (NASA) entre 1961 et 1972. Le film décrit l’environnement social des années 1950 et 1960 qui a donné naissance au programme. C’était une époque de changement technologique et de concurrence avec l’Union soviétique. Car l’Union soviétique était en avance depuis de nombreuses années lorsqu’elle est partie dans l’espace, comme nous le montrons dans notre nouveau film “Secrets de la technologie soviétique”.

La course au rattrapage

Avec l’annonce du projet Apollo par le président Kennedy, les États-Unis relèvent le défi. De plus, nous montrons des films en couleur du discours du président Kennedy à Houston, Texas, qui présente le programme Apollo au public. Les étapes des missions Mercure, Gemini et Apollo sont ensuite abordées. Et le point culminant est la mission Apollo 11 et les alunissages suivants. Le film retrace le parcours vers la lune à partir de films d’archives et d’actualités hebdomadaires de la Nasa, partiellement inédits.

Le film raconte aussi les catastrophes et les sacrifices qu’appelle Apollo, et l’heureux sauvetage de l’équipage d’Apollo 13 qui a couru dans une épave vers la lune. Et aussi des anecdotes garanties sont décrites. Buzz Aldrin, par exemple, qui veut démarrer le ferry Eagle pour le retour de la lune, mais ne trouve plus d’interrupteur pour la remise à zéro des systèmes. Armstrong et Aldrin ont failli y rester.

Symbole des capacités de l’être humain

Et jusqu’à aujourd’hui, la vue de la lune à la petite terre bleue dans le noir infini de l’univers est un symbole de la fragilité de notre planète. Aujourd’hui encore, le vol vers la lune est un chef-d’œuvre technique et le meilleur symbole des grandes capacités de l’homme. Des compétences qui s’étendent même au-delà de votre orbite. Même si, sur terre, nous ne parvenons pas à mettre de l’ordre dans nos affaires.

Parfois, on prétend que le programme était un énorme gaspillage d’argent. Je ne suis pas d’accord. Parce que la guerre du Vietnam a coûté aux Etats-Unis plus d’argent rien qu’en 1969 que l’ensemble du programme Apollo sur 10 ans. Sans parler des centaines de milliers de victimes de la guerre. Et sans Apollo, il n’y aurait pas eu beaucoup de développements révolutionnaires dans le domaine de l’informatique ou des voyages spatiaux. Ou à une date beaucoup plus tardive. Parce que “Apollo a bombardé le futur dans les années 60” – c’est le commentaire d’Ulrich Walter dans le film. Heureusement, ces bombes ont été des percées pacifiques dans le domaine de la science et de la technologie.

Diffusé le 1.7.2019 sur ZDFinfo